De cycliste pro à aventurière, la boucle est bouclée pour Emma Pooley

Pour tous ceux qui suivent le cyclisme pro, Emma Pooley n’a plus besoin d’être présentée. Championne du monde du contre-la-montre en 2010, elle est l’une des cyclistes professionnelles féminines les plus titrées de l’histoire du sport. Militante pour l’égalité, Emma est depuis longtemps une fervente défenseure du sport féminin dans le monde entier. Nous sommes fiers de l’accueillir comme nouvelle ambassadrice sur komoot.

En 2019, Emma Pooley remportait la première édition de l’événement Further, une petite course cycliste d’aventure qui traverse les Pyrénées françaises et les régions frontalières de l’Andorre et de l’Espagne. Une poignée de participants avait parcouru un tracé exigeant à travers les montagnes, en empruntant des routes goudronnées sinueuses qui relient  des villages isolés, des sentiers caillouteux qui s’enfoncent entre les collines, et des milliers de mètres de dénivelé tout en profitant, entre autres, de la sensation unique d’être seul au milieu des sommets. Comme l’a si bien dit Emma alors : “On se sent vivant”.

Emma Pooley a remporté l’épreuve donc, mais ce n’est pas sa victoire qui fait qu’elle considère cette expérience comme l’une des aventures les plus marquantes de sa vie. Pour cette athlète qui a passé une grande partie de sa vie à se plier aux exigences des entraînements et à jongler entre carrière professionnelle et carrière sportive, Further représente un havre de paix qui permet de s’échapper du quotidien.

Comme la plupart des gens, chaque jour est différent et apporte son lot de défis, mais c’est en participant à cette course dans les Pyrénées qu’Emma a changé de perspective : “Je me suis retrouvée par hasard dans un état de prise de conscience. Mes priorités ont brusquement changé, c’était simple : avancer, trouver de quoi manger et boire, dormir. J’avais l’impression de m’être libérée d’un poids, de ne plus penser à toutes ces choses qui me préoccupaient en temps normal. La vie est alors devenue plus simple.”

“J’ai toujours rêvé d’aventure et je pense que j’ai finalement trouvé ce que je cherchais. Il m’a juste fallu un peu de temps.”

D’une certaine manière, Emma Pooley a renoué avec l’esprit d’aventure. En discutant avec elle par vidéoconférence, elle raconte qu’enfant, elle a toujours voulu être alpiniste et s’aventurer au cœur des montagnes. Mais étant une athlète déterminée, travailleuse et talentueuse, elle s’est vu offrir de nombreuses opportunités, qu’elle a su saisir, ce qui l’a rapidement propulsée dans le monde de la compétition. Elle a remporté au fil des ans de nombreux titres et médailles dans différentes disciplines allant de la course de fond au triathlon, en passant par le cyclisme sur route.

Ce n’est que depuis quelques années qu’elle a réveillé son esprit d’aventure. “J’ai toujours rêvé d’aventure et je pense que j’ai finalement trouvé ce que je cherchais. Il m’a juste fallu un peu de temps.” dit-elle.

Emma s’est éloignée du sport professionnel, ce qui l’a amenée à découvrir des endroits magnifiques et à profiter de la vie en plein air autrement : elle s’est acheté un vélo gravel et s’est progressivement mise au tout-terrain, a dormi à la belle étoile dans un sac de bivouac et s’est relancée dans le trail running, sa grande passion. Cette transition a favorisé un véritable changement de mentalité autour du sport et de l’entraînement : “J’ai toujours préféré courir et faire du vélo avec mes amis plutôt que seule, mais parfois, avec un plan d’entraînement spécifique, il est difficile de concilier les deux. C’est bien plus amusant d’être spontané et sociable de nos jours, de se laisser inspirer par les défis de ses camarades, partager des idées d’itinéraires, faire des voyages de plusieurs jours avec des dîners autour d’un feu de camp ou de prendre des cafés à la fraîche au petit matin… Ce n’est pas que je n’aime pas les défis solo, mais il est vrai que les aventures sont plus agréables entre amis !”

Emma s’estime chanceuse d’avoir découvert komoot très tôt avant de se lancer dans l’aventure. Elle note qu’en général la différence entre un trajet de 40 kilomètres et un trajet de 50 kilomètres n’est pas la fin du monde. Mais lorsqu’on entame une boucle de 200 ou 300 kilomètres dans les montagnes et qu’on doit tenir compte de l’endroit où l’on va trouver de l’eau, de la nourriture ou faire étape, les petits détails comptent. Emma s’appuie sur la fonction profil du Tour de komoot lors de la planification de ses itinéraires, pour connaître en détail le type de surface et le dénivelé qu’elle s’apprête à parcourir. Elle peut ainsi anticiper au mieux ses aventures.

“Grâce aux connaissances partagées avec la communauté, komoot m’a aidée à dénicher des lieux d’exception” dit-elle. On peut également faire du vélo, de la randonnée ou de la course à pied avec des amis qui “connaissent un parcours sympa.” Emma n’est pas la seule à plébisciter les Incontournables (des sites d’intérêt) et les suggestions d’utilisateurs qui permettent de profiter pleinement de chaque aventure. Même si elle prévient : “Komoot ne se substitue pas au bon sens et à la réflexion. » Il convient de croiser les informations du terrain avec celles de la communauté en consultant les commentaires et en recueillant l’avis d’autres utilisateurs avant d’entamer un circuit.

Pour Emma, ces dernières années ont été formidables. Sa volonté de se dépasser est toujours aussi forte, mais elle pense avoir trouvé le juste équilibre : “Auparavant, le plaisir était absent de mes préparations. Au fil du temps j’ai réalisé que les aventures les plus amusantes sont un formidable entraînement ! Mais aussi un excellent moyen de se mettre au défi. C’est très important pour moi. Dépasser mes limites, me sentir vivante.”

Alors, à l’aventure et à la vie ! Suivez les aventures d’Emma sur komoot :

1 Comment

Submit a Comment
  1. Tony Deslandes dit :

    Un magnifique parcours que j’ai eu plaisir à traduire !

    Félicitations Emma. Tu es une championne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *